Vendredi ou la vie sauvage: t’en penses quoi?

En classe, nous étudions en ce moment ce livre:

Qu’en as tu pensé?

ps: Merci à Alix et son groupe classcraft pour les dessins

pps: Merci à Léa également

35 thoughts on “Vendredi ou la vie sauvage: t’en penses quoi?

  1. Le livre sur vendredi ou la vie sauvage est très originale et très inspirant il m’a beaucoup plus car auparavant je connaissais l’histoire de Robinson crusoe et de voir une réécriture sur cette personne m’a beaucoup plus

  2. J’ai bien aimé le le livre même si je trouve triste que Vendredi parte à la fin

  3. Vendredi ou la vie sauvage est un super livre ! J’ai adoré, la complicité entre Robinson et Vendredi est incroyable. Même si sur la fin Vendredi part sa donne envie d’en savoir plus sur se qu’il va se passer entre Dimanche et Robinson.

    1. Globalement j’ai bien aimé le livre . J’aime bien quand Robinson se débrouille seul et qu’après il rencontre Vendredi. Cela me fait penser à Koh Lanta. Se que j’ai moins aimé en revanche c’est le début du livre car j’aime pas les histoires où les personnages sont en mer sur un navire . Mes passagecs préférés sont quand Vendredi s’occupe des animaux. C’est un livre bien pour des ados et des enfants car il y’a des images qui nous donnent encore plus l’impression d’être dans l’histoire et les chapitres sont plutôt courts. Je trouve que ce livre raconte bien l’histoire quand avant les personnes de couleur noir étais en esclavage . Mais maintenant ils ont libres comme Vendredi ceci est une bonne morale. Je trouve aussi qu’à partir de l’explosion tous va s’accélérer. Mais je suis pas d’accord avec Elise car je trouve que c’est bien d’alterner entre les deux personnages cela montre l’autorité des deux.

  4. j’ai bien aimé voir cette versions de Robinson car l’année dernière j’ai lu la version de Defoe .

  5. Je trouve que Vendredi ou la vie sauvage est un bon livre car l’auteur a parfaitement repris l’histoire de Robinson Crusoé et la bien adapté donc pour moi le livre était intéressant .

  6. J’ai bien aimé le livre car il y avait de l’aventure et du suspense.
    Mais la fin est plutôt tristes car Vendredi est partie.

  7. Vendredi où la vie sauvage est un des rares livre qui m a plongé dans l histoire. J ai trouvé cette histoire emouvante , surprenante,triste et heureuse.

  8. J’ai aimé le livre l’auteur a fait une belle reprise de la vraie histoire
    Mais oui la fin était triste

  9. l’histoire était génial car il y avait du suspense par contre j’ai été un peut déçut par la fin.

  10. Le livre est cool meme si je comprend pas le nom

  11. J’ai bien aimé ce livre car il y avait du suspense et de l’aventure .

  12. J’ai trouvé que dans le début du livre s’était ennuyeux car Robinson se faisait croire qu’il était le chef de l’ile et avait envie d’imposer sa propre loi. Il n’y avait pas d’action jusqu‘à temps que vendredi arrive sur l’île. Robinson le sauva et il devint le 2e habitants de l’île et l’esclave de Robinson. Ce serait plus intéressant si dès le début il y avait autant d’actions et d’aventure qui à partir du moment où vendredi arriva il fait tout exploser. Ce qui m’a plu est qu’il soit le seul survivant du naufrage que là de la Virginie comme ça c’est lui qui dirigeait sa vie sur l’ile. J’ai aussi beaucoup aimé la fin qui est plus intéressante que le début comme je l’ai dit avant (je ne vous donnerai pas plus de détails sur le sur la fin). Ce qu’il m’a déplus est qu’il n’y avait pas beaucoup d’actions dans le dans la majeure partie du livre ce qui est cool aussi c’est que quand vendredi arrive il fait tout exploser il devienne libre dans la nature et il s’amuse bien et Robinson et au moins stricte et sévère par rapport à son arrivée. Un de mes moments préférés est quand vendredi combat le bouc. La fin est inattendue (attention spoil) car quand le bateau Whitebird débarquent sur l’île de Speranza les navigateurs du bateau descendirent du bateau et rencontrait Robinson et vendredi. Après le repas ils aperçurent un esclave. La nuit tomba et… A vous de lire la suite. Mon avis général et que le livre était ennuyeux mais la fin était super. Dans ce livre il n’y avait pas beaucoup de personnages humains car ils étaient sur une île déserte. A la fin du livre l’auteur nous dit qu’il n’y a pas écrit le livre pour les enfants ni pour les adultes mais pour tous. Michel Tournier nous dit que pour lui le personnage principal n’est pas Robinson mais vendredi. C’est vrai que c’est la vie de Robinson mais vendredi fait des choses qui lui sauvent la vie. Vendredi « sauve » la vie de Robinson en faisant exploser les trois-quarts de l’île car il le détache de ses lois qu’il avait inventer. Mais quand ça explosera Robinson se dit que vendredi avait bien fait car c’était mieux de vivre en liberté qu’en dictature. ils ont pu profiter pleinement de la vie sur l’ile. Je ne suis pas d’accord avec alexiane car il n’avait pas beaucoup d’aventures surtout au début comme je l’ai dit au début. Je suis d’accord avec Axel quand il dit qu’il ne doit se prendre pour le chef de l’île

  13. Vendredi ou la vie sauvage. Mon avis est mitigé (il y a du pour et du contre). Ce que j’ai aimé dans le livre c’est quand Vendredi se fait sauver par Robinson qui l’appelle vendredi (le jour où Vendredi a été sauvé). Quand j’ai vu la couverture du livre, la première chose qui me saute aux yeux ce sont les dessins, ils sont supers bien faits et puis l’histoire est bien et rigolote. J’aime bien quand Vendredi se déguise avec des feuilles, de l’herbe. Il y a aussi une chose qui me rend mélancolique pour Robinson c’est quand le bateau « la Virgine  » se fracasse sur les rochers.
    Aussi c’est bien écrit et détaillé. Petit à petit sa barbe grandit, il fait plus que son âge. Ce que j’aime aussi c’est le tir à l’arc, cela m’a surpris que Vendredi arrive à créer et envoyer des flèches très grandes atteignant 2 mètres de long. Puis Robinson s’adapte à la nature.
    Il s’y habitue. Mais le mieux c’est que l’auteur s’inspire d’une histoire vraie, celle d’Alexander Selkirk né en 1676 à Lower Largo en Écosse, il meurt en 1721. Il abandonne ses camarades et son capitaine, à l’Archipel Juan Fernandez car la coque du bateau est abimée, obligé de vivre pendant 4 ans et 4 mois sur une ile déserte. Il survit en mangeant des chèvres et en buvant du lait. Cela m’a donné encore plus envie de le lire. Les dessins rendent le livre encore plus facile à comprendre. Ce qui est drôle aussi c’est que Robinson s’invente un langage avec des signes pour moins avoir à parler.
    J’aime aussi son horloge à eau. Donc il sait utiliser son cerveau et ses mains. Je suis d’accord avec Matéo car je n’aime pas tellement quand c’est à la troisième personne, car je lis surtout des livres avec plus d’action ; je n’aime pas vraiment ce type de livre.
    J’ai lu Robinson Crusoé de Daniel Defoe et je l’ai préféré à Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier.
    Mais je vous le conseille quand même car il est amusant et il y a de superbes dessins

  14. Ce livre m’a plu car j’ai bien aimé l’intrigue: Robinson seul sur une île qui fait la rencontre d’un indien sauvage. C’est un roman d’aventure.
    J’ai bien aimé ce livre car il montre que quand on est tout seul sur une île il faut absolument devenir autonome. Aussi j’ai adoré car à cause de l’explosion imprévue, Robinson et Vendredi ont du persévérer pour tout reconstruire ensemble. J’ai bien apprécié quand Robinson accepte de prendre Vendredi sous son aile alors que Vendredi est un inconnu et un sauvage. J’ai adoré beaucoup de passages, comme quand les perroquets sont arrivés sur l’île et du coup Robinson et Vendredi se sont mis à parler le langage des signes pour éviter les jacassements des perroquets. Au début de l’histoire j’ai affectionné le courage de Robinson qui a lui tout seul arrive à construire un abri, un élevage de chèvres et des cultures. J’ai admiré la différence de caractère entre les deux personnages: Robinson est très calme et très organisé, et Vendredi énergique et toujours joyeux. J’ai adoré ce livre parce que grâce à Vendredi, Robinson n’est plus seul sur l’île et sa vie change, on a l’impression qu’il devient heureux.
    Mais dans ce livre, il y a des choses négatives comme certaines descriptions qui sont trop longues et très ennuyantes. J’ai été surpris par la fin du livre et par la décision de Vendredi, heureusement un événement va rendre cette fin moins triste. Finalement, peu de choses négatives et beaucoup de positives. Je recommande ce livre.

  15. Je trouve ce livre bien mais je n’aime pas certains moments comme par exemple le moment ou Robinson est seul et il ce fait des illusions .Je n’ai pas aimer la fin .Sinon le fais que ça soit une histoire D’aventure m’a beaucoup plus.

  16. J’ai bien aimé ce livre car sa parlait d’une histoire que j’ai aimé.Le livre est bien détailler, le titre s’appelle Vendredi ou la vie sauvage.le livre parlait de survie. il y a des moments que j’ai aimé et des moments que je n’ai pas aimé, il y a aussi des signes pour exprimer des phrases ou des mots dans leur langue.Sur l’île Robinson n’est pas tout seul mais il ne le sait pas encore.Il y a des moments que je n’ai pas aimé car je trouvai sa ennuyant,j’ai aussi aime le livre pour ces aventures, quand Robinson ces échouer j’ai aime car je voulais voir comment il allait s’en sortir vu qu’il avait que son chien et pas de bateau.Robinson était épuiser mentalement comme physiquement à force de ces échecs.J’ai bien aime les illustrations mais au début du livre le livre et dure a comprendre.Globalement j’ai aime le livre avec les histoires et les illustrations.

  17. Mon avis sur le livre est plutôt positif, car j’aime bien comment l’écrivain raconte : comment Robinson s’adapte, invente pour se faciliter le quotidien ou comment il se nourrit etc… Le livre est un peu trop lent et mou (il n’y a pas d’action) dommage que Robinson n’est pas rencontré la tribu, dommage aussi que l’on en sache pas plus sur la position de leur village et sur les rituels.on ne sait pas non plus beaucoup de chose sur la langue parle vendredi (indien qui c’est sauvé d’un rituel de sa tribu et d’on Robinson la accueilli).La créativité de Vendredi est très bien retranscrite à travers le livre, comme quand il fabrique un cerf-volant pour pêcher ou des flèches ultra perfectionnées pour son arc et le collier pour le bouc qu’il a vaincu. Je me demande beaucoup pourquoi après que Vendredi est explosé tout l’oeuvre de Robinson, il ne lui en veut même pas, en plus Vendredi ne respecte pas trop les règles et lois de Robinson.
    Et j’en est la preuve : avec la pipe qu’il n’a pas le droit fumer mais il le fait quand même et dés Robinson a le dos tourné, hop il va se reposer sans autorisation.
    Je trouve que Robinson est très fort mentalement car vivre vingt-huit ans seul avec juste un indien qui ne parle pas très bien sa langue, et que des animaux comme compagne ça doit être dur de ne pas craqué.
    et il est lui aussi très ingénieux parce qu’il a créé un maison avec un fort pour que personne ne l’attaque, des enclos, des champs, des réserves, une horloge et un calendrier en année et des outils. Pour revenir aux indigènes je pense que Michel Tournier s’en est servie pour l’arriver dans l’histoire de Vendredi (a cause des rituels). Et pour finir la fin n’est pas captivante mais je vous laisse le suspense de la découvrir…..

    Ps: pour ce qui aime l’action ce livre n’est pas trop fait pour vous(c’est mon avis), mais pour les autres BONNE LECTURE.

  18. Ma critique:
    Mon avis a des choses positives et négatives. Pour commencer, je trouve que l’histoire est bien et intéressante. J’avais déjà entendu parler d’un des personnages principaux, Robinson, mais je n’en savais rien sur son histoire. Le début , le passage avant la rencontre avec Vendredi est un peu long ( il dure presque la moitié du livre). Après la rencontre, l’histoire devient intéressante malgré quelques passages que je n’ai pas aimé ou que je n’ai pas compris ( ils ont pleins d’obligations à faire quand quand Robinson est le chef de l’île et je ne me souvenais pas de toutes, donc parfois, je ne comprenais pas trop). Il y a quelques mots que je n’ai pas compris ( tire-d’aile, charnières, châles, faces à-main, des ombrelles…). Je trouve drôle le passage où Vendredi affronte le chef des boucs car je m’imagine l’apparence du bouc, ça fait comme dans les films ( le grand méchant contre le héros). J’aime bien la suite aussi, quand Vendredi fait un cerf-volant avec la peau du bouc et une harpe éolienne avec le crâne du bouc ( ça m’a fait rire, je ne m’attendais pas à ce qu’il fasses ça); Avant l’explosion; je trouve que Robinson était un peu trop dur en donnant des ordres à Vendredi. Après l’explosion, Robinson ne donne plus d’ordres, et tout devient plus cool. Les deux compagnons sont détendus et commencent à faire des jeux, à créer un langage des signes, et donc c’est à ce moment là que je trouve que l’histoire est passionnante et amusante. Il y a autre chose que je n’ai pas compris :
    Robinson va dans le fond de la grotte et dans une eau boueuse pour se détendre? pour s’endormir?
    Parlons de la fin: j’ai été surpris par ce qui est arrivé à Vendredi ( je ne vais pas le dire, je vous laisse le suspens ) je ne m’y attendais pas du tout. Autre chose, le fait que Robinson refuse une idée ( je ne vous dévoile rien) est prévisible car on voit bien que Robinson commence à s’habituer et à apprécier l’île Speranza.
    Bon voilà!!! C’était ma critique, j’espère quelle vous donnera des idées futurs lecteurs. J’ai hâte de voir la votre, vous aurez peut être un semblable ou différent du mien.

  19. Je trouve que le livre est très bien dans son ensemble : une histoire de survie et d’amitié . Elle est bien construite , il n’y a pas d’incohérences : il y a un début et une belle fin.
    L’histoire est palpitante : au début, Robinson doit survivre seul sur une île déserte . L’île est un milieu hostile et inconnu . Ensuite il rencontre Vendredi et va vivre de nouvelles aventures avec lui .
    Je trouve que M.Tournier a eu une bonne idée de ne pas sacrifier Vendredi comme dans l’oeuvre de D.Defoe . Dans cette histoire Vendredi n’est pas sacrifié . Cela en fait une histoire différente, plus longue : on raconte la vie de deux hommes au lieu d’un seul . Les deux héros vont apprendre a survivre ensemble malgré une vie différente, civilisation et liberté, malgré leurs différences .
    Vendredi devient à son tour le héros de l’histoire. Ce récit nous parle de la tolérance entre les hommes et leur façon de vivre : les hommes sont égaux .
    Cependant il y a des points négatifs pour moi : j’aurai bien aimé que Robinson et Vendredi soient partis plus tôt de l’île en faisant des provisions et en reconstruisant la Virginie pour vivre de nouvelles aventures hors de l’Ile.
    Il n’y a pas beaucoup d’interactions avec les indigènes, c’est dommage, l’auteur aurait pu les faire intervenir beaucoup plus, cela aurait fait, encore la aussi, une oeuvre et une fin différente.

  20. Je vais commencer par le negatif et je vais finir par le positif :
    Alors moi je trouve que dans ce livre c’est dommage que des personnages secondaires en remplassent d’autres . Par exemple la chevre Anda qui remplasse Tenn, le chien . Je trouve aussi qu’il faudrait que quelques personnages secondaires apparaissent plus dans l’histoire . Meme si l’histoire se passe sur une ile deserte et perdue , l’ile Speranza , il n’y a pas assez de personnages humains . Michel Tournier aurait pu rajouter des indigenes a l’histoire qui les auraient aider a reconstruire La Virginie , le bateau avec lequel Robinson a fait naufrage . Je trouve aussi que le livre n’a pas assez de pages comparer au nombres d’annees qu’on passe Robinson et Vendredi seuls sur l’ile .
    Je vais maitenant passer a la critique postive :
    Je trouve que le livre est bien car il montre qu’il faut etre autonome et qu’on peut tres bien se debrouiller seul . Je trouve que Vendredi est plus le personnage le personnage principal que Robinson car depuis l’explosion , il n’est plus le serviteur et l’esclave de Robinson . Je trouve que c’est un livre fantastique , reel , baser sur une histoire vraie car une autre personne , Alexcander Selkirk , a passe 4 ans et 4 mois sur une ile deserte . Il y a aussi de l’entraide car Robinson fait part a Vendredi sons savoir et vice versa .
    J’espere que ma critique vous auras plu et que cela donnera envie a Sylvain de lire le livre .

  21. Mon avis sur ce livre à était plutôt positif. Dans son histoire Robinson utilise son intelligence et son ingéniosité pour créer des objets du quotidien et son habitat. Au fil du temps Robinson c’est habitué à vivre sur l’île car il construit une maison et un enclos pour élever des animaux. Robinson organise et civilise son île, il fabrique une clepsydre pour ne pas perdre la nation du temps et met en place une rizière pour se nourrir. Il y a une vraie évolution de Robinson sur l’île, seul, puis gouverneur de l’île, et ensuite un homme libre sur l’île. Je trouve ça courageux de ça part d’avoir défendu Vendredi contre sa tribu, lors de rencontre. Ensuite, il regardait faire Vendredi, il observait, et il apprenait grâce à lui comment on doit vivre dans la nature. On peut voir comment une personne aurait pu se débrouiller sur une île. Le début du chapitre 1 (page 9) nous donne beaucoup de renseignements comme par exemple où il se trouve « à six kilomètres environ, au large des côtes du Chili » ou comme le bateau c’est « une galiote hollandaise ». Robinson apprend l’anglais à Vendredi ensemble ils créent une langue des signes entre eux pour se comprendre mieux. Pour survivre sur l’île, en milieu sauvage, Robinson a fait preuve de courage, d’ingéniosité et de persévérance.

  22. Oui j’ai bien aimé ce livre d’aventure car c’est un livre d’aventure et l’ hauteur attiré cette histoire d’une vraie histoire qui s’est passé sur l’île une personne qui s’appelait Alexander selkirk. Il a vécu pendant 4 ans sur l île comme dans le livre. Ce que j’ai bien aimé c’est quand Robinson c’est absenter et vendredi au lieu de travailler il faisait n’importe quoi il fumer la pipe de Robinson dans la grotte et tout à coup il entendit Robinson crier très fort son nom d’une voix féroce et vendredi se demander que faire de la pipe et il a jeta au fond de la grotte et tout explosa.

  23. J’ai bien aimé le livre car Robinson va vivre une aventure folle mais ce qui m’a gêné c’est que je n’arrivais pas à comprendre certains passages du livre. Le livre en lui-même était très bien, ce livre m’a aussi permits de connaître la très célèbre histoire de Robinson…Le roman n’est pas très long à lire et il nous permet de voir que vivre seul perdu dans un univers qu’on ne connait pas peut-être énormément difficile et peut nous pousser à faire des choses qu’on ne pensait pas pouvoir faire. Le passage que j’ai aimé c’est le moment où il y a eu l’explosion dans la grotte et qu’ils ont retrouvé leur état sauvage et qu’il n’y avait plus de maître ni d’esclave. L’histoire nous permet aussi de voir comment un homme se comporte en étant dans la nature et en se comportant comme un animal en consequence comme les hommes préhistoriques. Il nous montre comment Robinson a fait pour aménager un habitat dans la nature. Je trouve aussi de bien que l’histoire de Robinson soit inspiré d’une histoire vrai. Par contre ce que je n’ai pas aimé c’est la fin mais après ce n’est que mon avis. Il y a un passage que je n’ai pas aimé c’est le départ d’un certain personnage où je m’étais attachée en quelque sorte. Ce que je n’ai pas aimé non plus c’est la façon de comment l’histoire est raconté. Je trouve dommage qu’on nous mette jamais le point de vue des personnages et de ne pas savoir ce qu’ils pensent. A mon avis mettre des illustrations n’est pas forcément utile pour les types de livre d’aventure car ça me permet de mieux imaginer ce qu’il y a dans le livre. Je trouve que l’acte d’un certain personnage est égoïste envers Robinson en le laissant seul pour rejoindre sa passion mais après je comprendre sa décision. J’ai aussi était attristée par la perte d’un compagnon de Robinson. Je vais aussi aussi parler du début car je trouve que quand ils font naufrage au bord de La Virginie, pour moi, la mort de tout l’équipage sauf Robinson n’est pas très bien expliqué; je n’ai pas forcément compris ce moment. Et pour finir comme Axel en classe a dit j’ai bien aimé les signes qu’ils ont fait pour communiquer.

  24. J’ai bien aimé même si il serait bien qu’il est plus de personne avec Robinson. J’ai bien aimer quand il a mit les signe qu’ il pour parler entre eux je trouve sa interésant car il parle avec des signes sa change de la parole comme dans tout les livres .J’ai adoré quand au debut il ne savait rien faire sansles objet de la ville(le bateau) alors qu’a la fin il sais tout se qu’il faut pour pouvoir vivre sur l’ile . Je n’ai pas aimer quand l’un des personnage partie de l’ile .

  25. j ai bien aimer ce livre car il explique une vie sur une ile desserte et avec de l action et du suspense et j aime bien les livre d aventure et d action ,de recherche etc il y avait aussi des images pour nous aider a comprendre le livre comme nous montrer a quoi ressemble le bateau , le bouc ,l indien …mais ce qui et bien c est que le texte explique bien les passage . ais sinon en sois le livre et bien pour les personne qui veulent lire ce livre (vendredi ou la vie sauvage ) je pense qui pourra vous plaire mais pour ceux qui n aime pas les livre d aventure ce livre n est pas fait pour vous (c est mon avis )

  26. J’ai aimer ce livre car c’est une histoire d’aventure de courage et d’aide de l’un envers l’autre . Les images était claire pour pouvoir visualiser mais il y a aussi des points négatifs comme trop de chose à la fois. J’ai bien aimer le passage ou Robinson rencontre vendredi et tous deux parcours plusieurs événements (provision,combat…)mais j’ai pas aimer quand Robinson traité vendredi comme un esclave. J’ai aimer ce moment car c’est un moment de connaissances ou de rencontre un passage d’aide ou desclavage. Dans ce texte il y a surtout des passages d’aventure de Robinson ou vendredi comme le passage ou « vendredi tu le bouc en le faisant tomber de la falaise »ce livre et très détaillé claire et précis une histoire de plusieurs langues comme la langue des signes pour exprimer « la faim la soif »… Plusieurs origines « indien,français »…pour moi c’est beaucoup une histoire d’aide car il affronte tous ensemble (les dangers,combat,sérieux)mais ce livre est aussi négatif car la vie de Robinson au début est pas bien détaillés ai pas de personnage principal .Je conseille fortement de lire ce livre au personne qui aime l’aventure l’amitié et aussi les bonnes personne( fiables )ou les mauvaise (hypocrite)

  27. Vendredi ou la vie sauvage est un très bon roman d’ aventure. Michelle Tourriet a donné un petit coup de jeune au récit de Robinson Crusoé. Malheureusement certain détail ne son pas assez développé comme le moment ou il hallucine de la galère de sa sœur, il est, après son bain de bou, dépourvu de vêtement mais pourtant il a allumé le feu de l arbre mort. Il y a incoeréce car son briqué étais dans ses vêtements est pourtant
    il arrive à allumé le feu. En relisant je me suis rendu compte qu’ il a attrapé ses vêtement en dessous de la coque d évasion donc pardon. Et le chien de la virgini comment s’ en est t il sorti vivant ??????? Ce livre est bien mais des fois pas claire 13/20 pour ce livre

  28. Personnellement,ce n’est pas mon genre de livre car je ne m’interesse pas beaucoup a l’aventure mais il faut bien avouéqu’il était plutôt bien . Mais il n’y avait pas assez de suspens avec Robinson seule qui essai de civiliser l’ile mais tout ce presse,tout va plus vite lors de l’explosion ,il vivent simplement en accord avec la nature ,les animaux et lile c’est ça qui ma plus, qui ma interesse .
    Après je trouveque l’histoir de vendredi et du bouc roi des chêvres est sans trop d’intéret car si Vendredi aurait tenu ses paroles et laisse Anda partir avec le Bouc roi des chévreet le troupeau,rien de toute toutes ses bléssures et de la mort du roi des chévre ne serait arrivéet peut-être qu’Anda aurait était plus heureuse avec le troupeaux à l’état sauvage .
    De plus le jeu de Vendredi avec les boucs est totalement inutile. Néanmoins,je trouve que l’idée de la « harpe éolienne » est une supre idée pour égayer les tempête.
    Apres je trouve que l’rriver du »bateau nouvelle génération » a vraiment changée quelque chose en Robinson et surtout ça a changer quelque chose en Vendredi mais aussi dans l’histoire causé par le départ d’un personnage et du « bateau nouvelle generation »,l’arrivé d’un nouveau personnage au cheveux roux commme Robinson.
    Néanmoins ce n’est absolument pas la fin que j’attendait . Bref tout ça pour dire que ce livre m’a plutôt plus

  29. Je trouve que le livre est bien car l’histoire d’un homme naufrager est captivante jusqu’au moment ou sa devient tros répétitif car Robinson Cruzoé dit toujours  » je travaille dur je cultive ceci, je cultive cela ». C’est la que un indien que Robinson Cruzoé nomme Vendredi arrive et que l’on voit le côté sombre de Robinson Cruzoé car avant que Vendredi arrive il parle d’un ami bref et quand Vendredi arrive il le traite comme un esclave . Je n’aime pas que Robinson Cruzoé traite un homme comme sa alors qu’ils sont dans la même calère. Ensuite je trouve que c’est de l’iresper d’appeler quelqu’un par un jour de la semaine car pour lui quand vendredi arrive on est le vendredi mais c’est lui qui c’est dit un jour je vais me faire un calendrier par exemple son calendrier il a commencer par le lundi mais si il faut on était mardi alors Vendredi aurais eut comme prénom Samedi mais sa veut pas dire que l’on a le droits d’appeler quelqu’un comme sa. Contrairement à Alexiane je trouve que c’est dérangent le changement de personnage principal, moi je trouve que l’auteur ne devais pas m’être deux personnage principaux, car avant l’explosion c’est Robinson Cruzoé le personnage principal alors qu’après c’est Vendredi qui prends le rôle de personnage principal, moi je trouve que c’est pas bien parce que sa change tros l’histoire, mais je pense que l’auteur voulait faire un changement de situation ou comme si on changer de livre.

  30. L’œuvre de Michel Tournier vendredi ou la vie sauvage est un roman qui m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière page. Après un début, pour moi, un peu laborieux avec un Robinson esclavagiste.
    Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer tout au long de ma lecture, je ressens page après page que le plus humain des deux n’est pas celui que l’on croit. Il aura fallu une explosion pour que Robinson se rende compte de ses erreurs et malgré cela il n’y a aucune rancune venant de vendredi.
    Et grâce à cela, Vendredi qui lui est plus habitué à cette vie sauvage, a pu donner de bons conseils à Robinson par exemple faire cuir un oiseau dans les braises ou même utiliser un cerf-volant pour pêcher, je trouve que ces astuces sont de bons conseils pour Robinson qui lui n’a pas d’expérience.
    J’aurai aimé avoir plus de détails sur les origines de Vendredi, sur ce mystérieux sacrifice et sur la végétation de l’île. Mais malgré cela le livre est quand même bien écrit et détaillé.
    A cette époque, les noirs étaient des esclaves et je trouve que de mettre qu’une réelle amitié se créer entre un noires et un blanc fait passer un beau message.
    Je n’ai pas aimé la fin quand un des deux personnage quitte l’ile et laisse l’autres seul, je trouve ça très triste vue ce qui l’attend
    J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et je le conseille vivement.
    J’espère que ma critique aura été utile merci pour cette merveilleuse lecture 

  31. Je connaissais beaucoup d’histoire de Robinson Crusoé mais je ne connaissais pas cette versions. J’ai beaucoup aimé l’idée que Robinson rencontre quelqu’un car si il aurait été tout seul l’histoire aurait été plus ennuyeuse et il aurait rien eu à faire . Aussi j’ai bien aimé que cette histoire soit inspirée d’une histoire vraie car du coup on sait que ça c’est vraiment passé en quelques sorte. Comment Robinson a trouver des idées pour savoir l’heure ,les jours ect m’a beaucoup plus et aussi comment il a survit est très bien . J’aime bien aussi comment ils on trouver des signe pour se parler car comme il parlait pas la même langue Il ne se serait pas compris. Je n’ai pas trop aimé le concept que le temps passe vite car peu être qu’il se fait passe quelques chose d’interessant pendant ces années. Je n’ai pas trop apprécié que Robinson face de vendredi son « esclave » car il dit que il se sent seul ect et quand il trouve quelqu’un il en fait son esclave . Quand vendredi attaqué le bouc j’aurais aimé savoir ce que faisait Robinson a se moment là et j’aurais aimé une idée plus originale pour savoir comment Robinson arrive sur l’île.

  32. je trouve que le livre est bien car le personnage doit survivre en partant de pas grand chose.
    Le fait que Robinson se rattache a la notion du temps et qu’il doit tout fabriquer soit même rajoute un certain suspense.
    Le fait que Robinson soit tout seul sur l’ile est un point négatif car il y a pas beaucoup de parole orale.

  33. Je trouve que ce livre est bien car c’est un livre d’aventure le thème de la nature ma attirais aussi la genre ou il s’échoue sur une île et rencontre une personne . Le paysage que l’on voit sur les quelque image donne envie d’être là-ba car ces magnifique le coucher de soleil ect … .Aussi quand il nous montre les image avec les signe don le langage des signe est très intéressent car sa nous apprend des chose par exemple : j’ai faim , j’ai sommeil ect … . Aussi les animaux mon attirais car j’aime ça aussi j’ai trouver ça drôle quand il a écrit les lettre sur les mouton on peut le voir sur l’image et dans le texte aussi quand il a écrit ( article 1, article 2 ect … ) ça fait comme un journal aussi la règle ou il a le droit de fumer la pipe une fois par semaine le dimanche après-midi après le déjeuner aussi le thème de la survie m’intéresse . Aussi la carte a la fin ma plus car sa montre quand il est sur l’île combien , de temps de 1650 à 1686 j’ai trouver que robinson et vendredi joue un rôle importent dans le livre donc ces bien . l’histoire d’une personne échouer a la « seul au monde »est bien que il est le seul survivant de tous . Et puis les point négatifs le livre est trop court à mon goût il n’y a pas assez d’image les chapitre sont trop court et ne mette pas les définition des mot que l’on ne comprend pas bref tous sa pour dire que ce livre d’aventure ma plus et ma déplus .

Comments are closed.